31 juillet 2012

ABASOURDIS !

Le Comité d'Entente Régional Auvergne qui se compose de quinze associations représentant des personnes en situation de handicap, a rencontré Monsieur DUMUIS, le Directeur Général de l'Agence Régionale de Santé (ARS), le 17 juillet dernier.

 

Cette rencontre portait sur de nombreux sujets et notamment l'accessibilité des cabinets médicaux et paramédicaux ; ils devront être accessibles à tous à partir du premier janvier 2015 comme chacun le sait.

 

Au cours de l'échange, Monsieur DUMUIS déclare : "penser que les cabinets médicaux et paramédicaux seront accessibles le premier janvier 2015 relève de l'utopie". Selon lui, le délai du premier janvier 2015 sera reporté de 20 ou 30 ans, et ces lieux de soins seront accessibles au fur et à mesure de leur reprise par de nouveaux praticiens. L'Agence Régionale de Santé se dit très consciente des difficultés d'accès aux soins liés aux problèmes d'accessibilité du bâti mais souligne son impuissance à financer l’adaptation nécessaire des 3000 professionnels de santé de la région. Néanmoins, les maisons de santé qui sont édifiées maintenant respectent les règles de l'accessibilité.

 

Nous nous attendions à un peu plus d'ambition et d'autorité de la part du Directeur Général de l'ARS pour que les professionnels qui relèvent de sa compétence, respectent la loi.

 

Quand vous quittez cette réunion, quelque peu abasourdis par ce que vous venez d'entendre, vous vous dites "courage, ce n'est pas demain que nous seront considérés comme des citoyens a part entière !"

 

Continuons le combat!

Les commentaires sont fermés.