02 juin 2016

MOISSON DU COEUR

La Délégation Départementale de l’Association des Paralysés de France organise sa collecte de textiles les 17 et 18 juin 2016, dans toutes les communes des secteurs de Lapalisse, Moulins, Yzeure, Varennes sur allier.

A cette occasion, vous pouvez faire un don solidaire, en donnant vos vêtements, textiles et chaussures, soigneusement emballés dans des sacs plastiques.

Les fonds récoltés, permettent à notre association, de financer une partie de ses actions, en faveur des personnes en situation de handicap, sur le département de l’Allier.

Du 09 au 16 juin 2016 ou du 09 au 15 juin pour certaines communes, vous pourrez déposer votre don, dans l’un des dépôts mis à disposition par votre commune.

De manière générale, nous vous invitons à vous rapprocher de votre Mairie pour connaître les lieux et horaires d’ouverture des dépôts.

20 mai 2016

1er OPEN DE FRANCE DE CIMGO

Tous à vos agendas!

L'association les 4 roues organise, les 18 et 19 juin prochain, le 1er open de France de Cimgo, à SUPER-BESSE.

Vous pouvez vous inscrire à ce championnat unique en sensations ou simplement venir soutenir les bînomes participants.

Comment ? Vous ne connaissez pas le cimgo ? Cliquez sur le lien on vous dira tout.

http://4-roues.webnode.fr/cimgo/

03 mai 2016

Revalorisation des minima sociaux :

« Pauvre tu es ? Pauvre tu resteras ! »

80 centimes par mois, c’est l’augmentation maximale accordée par le gouvernement en 2016 aux bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (AAH), qui s’appliquera à compter du 1er avril.

Un niveau de revalorisation de 0,1% inacceptable pour l’APF au regard des conditions de vie précaires d’un million de personnes en situation de handicap et plus largement de plus de six millions de personnes qui relèvent des minima sociaux.

Cette revalorisation ridicule concerne également un million de bénéficiaires de pensions d’invalidité.

« Pauvre tu es ? Pauvre tu resteras ! » : C’est le message adressé par le gouvernement à un million de personnes qui vivent avec 800 euros par mois voire moins, quand le seuil de pauvreté est, lui, de 1000 euros.

Certes, pour les personnes en situation de handicap, cette « revalorisation » intervient plus tôt dans l'année - en avril au lieu de septembre - mais ce pourcentage de revalorisation de 0,1% des minima sociaux calé sur une inflation quasi nulle est ridicule. Gel déguisé, il ignore la baisse de pouvoir d'achat et les charges excessives supportées par les personnes en situation de handicap.

Le gouvernement a confié en octobre dernier une mission sur les minima sociaux (dont le RSA et l'AAH) au député Christophe Sirugue. Le rapport doit être rendu au Premier ministre début avril. L’occasion, face à la situation dramatique de millions de personnes vivant avec ces minima sociaux de revoir ce régime et de mettre en place les solutions pour sortir réellement les personnes de la pauvreté ?

Les personnes qui vivent des situations de pauvreté méritent mieux que l’aumône. La mise en place d’un revenu d’existence personnel décent demandé par l’APF depuis des années devrait être une piste à suivre par nos gouvernants.