07 mai 2010

APF ECOUTE PARENTS

écoute parents.jpg 

 

 

 

 

Interview d’un parent écoutant de la ligne APF Ecoute Parents.

 

 APF Ecoute Parents est une ligne d’écoute pour les parents d’enfants en situation de handicap. Dans cet espace d’écoute qui leur est proposé, les parents peuvent parler, laisser exprimer leurs difficultés ou leur souffrance. Numéro vert : 0 800 800 766

 

  1. Que propose APF Ecoute Parents ?

APF Ecoute Parents est une ligne d’écoute pour les parents d’enfants en situation de handicap. Dans cet espace d’écoute qui leur est proposé, les parents peuvent parler, laisser exprimer leurs difficultés ou leur souffrance.

L’écoute est réalisée par des parents ayant une expérience personnelle du handicap car étant eux-mêmes parents d’une personne en situation de handicap. Ils soutiennent et orientent, si nécessaire, tous ceux qui appellent. L’écoute à APF Ecoute Parents est anonyme et confidentielle.

 

 

  1. Quels types d’appels recevez-vous le plus souvent ?

 

La ligne est ouverte depuis un an. Nous avons régulièrement des appels au sujet des démarches administratives (sociales, juridiques, associatives…) qui prennent beaucoup d’énergie aux parents. Les personnes abordent aussi des thèmes en lien avec le vécu du handicap, la vie quotidienne ou la vie affective et relationnelle.

 

  1. Les parents écoutants ont-ils été formés pour répondre aux appels ?

Les parents écoutants ont tous reçu une formation de départ par des professionnels de l’écoute (psychologues – psychanalyste). Ils suivent une formation continue 4 fois par an et sont supervisés par une psychologue.

 

 

  1. Etes-vous accompagnés dans votre activité ?

La supervision sur notre pratique a lieu chaque trimestre mais si nécessaire, en cas de difficultés, une psychologue référente est toujours joignable par téléphone par le parent écoutant.

 

 

  1. En quoi ce type d’écoute peut aider d’autres parents? Qu’est-ce qui la différencie d’une écoute par les professionnels ?

Les parents qui appellent savent qu’ils vont être écoutés par des pairs, c'est-à-dire par d’autres parents qui ont rencontré les mêmes difficultés ou des difficultés similaires. Ils auront une oreille attentive d’un parent qui les comprend puisqu’il a très souvent vécu les mêmes choses.

Cette écoute ne cherche pas à remplacer l’écoute des professionnels, mais elle est complémentaire.

 

 

  1. Qu’est-ce qui vous a poussé à devenir écoutant bénévole ?

Les parents de personnes en situation de handicap ont besoin d’être aidés, d’être soutenus car leur quotidien est souvent difficile.

J’ai souvent eu la chance de rencontrer des personnes qui m’ont apporté de l’aide sous une forme ou sous une autre. J’ai eu envie de m’investir pour moi aussi apporter un peu d’aide aux autres.

 

Les commentaires sont fermés.